Plusieurs critères sont utilisés pour classer les productions de la presse. Globalement, la presse écrite inclut différentes catégories de publication

Plusieurs critères sont utilisés pour classer les productions de la presse. Globalement, la presse écrite inclut différentes catégories de publications pouvant être classées, selon les paramètres suivants :

  • Le rythme de parution : ici, nous pouvons distinguer les quotidiens, les hebdomadaires, les mensuels, les bimestriels entre autres.
  • Le contenu publié : il est possible d’identifier : d’une part la presse spécialisée également dite « presse de niche ». D’autre part, la presse généraliste.
  • Leur famille de presse : ainsi, il sera possible de faire la différence entre l’information, le divertissement, les publications scientifiques entre autres.

On distingue la presse quotidienne (les quotidiens) et assimilée (comme les hebdomadaires), imprimée sur papier souvent bon marché, de la presse magazine (publications périodiques), plus luxueuse et plus illustrée. Cette dernière a connu une grande diversification qui lui permet d’être plus ciblée, de favoriser la fidélisation de ses lecteurs et de mieux résister à la concurrence des autres médias (dont les médias électroniques).

Presse quotidienne

Les quotidiens peuvent prendre de nombreuses formes. Il faut par exemple distinguer :

  • La presse quotidienne nationale : elle est diffusée sur l’intégralité du territoire. Pour prendre le cas particulier de la France, il s’agit des titres tels que : le Monde, le Figaro, Libération, Marianne, la Croix, l’Humanité.
  • La presse quotidienne régionale : elle traite l’actualité sous toutes ses formes, mais n’est distribuée qu’au niveau local, terme qui peut signifier région, département, village ou ville. En France, l’on peut citer dans cette catégorie : l’indépendant de Perpignan, le Courrier de l’Ouest, Ouest-France, Dernières Nouvelles d’Alsace, le Bien public Saône-et-Loire, l’Est républicain, le Républicain lorrain, le Midi libre, Nice-Matin, le Parisien, le Télégramme de Brest, la Nouvelle République du Centre-Ouest, Sud-Ouest, la Dépêche du Midi, la Voix du Nord, le Progrès, l’Union, la République du Centre, la Provence, la Montagne.

Les quotidiens régionaux ont un avantage principal : ils sont en situation de monopole dans leur zone de diffusion. Parfois, ces monopoles font l’objet d’accords méticuleux rédigés par écrit entre deux médias. Dans les années 1970 par exemple, le Républicain Lorrain et de l’Est Républicain ont signé des accords de cette nature. La presse quotidienne départementale quand elle est diffusée sur un ou plusieurs départements peut être assimilé à la presse départementale.

Certains organes de presse sont assimilés aux quotidiens. Il s’agit des : tri-hebdomadaires, bi-hebdomadaires, hebdomadaires qu’ils soient nationaux tels que le Monde diplomatique, Charlie Hebdo, le Canard enchaîné. Il peut s’agir aussi de quotidiens régionaux : la Manche libre, le Courrier Cauchois…