L'année 1854 demeure une date singulière dans le journalisme de données. Simon Rogers, un journaliste du quotidien Le "Guardian" publie une carte du c

L’année 1854 demeure une date singulière dans le journalisme de données. Simon Rogers, un journaliste du quotidien Le « Guardian » publie une carte du choléra réalisée par John Snow. Elle montre que l’épidémie est concentrée à la périphérie des pompes à eau. Cette illustration sera une des clés pour comprendre d’où vient l’épidémie. Deux ans plus tard, une nouvelle tendance progresse : c’est le « journalisme assisté par ordinateur » plus souvent nommé par son appellation anglaise. La télévision américaine CBS reprend ces outils en collectant des données pour prédire les résultats des élections américaines.

Évolution des concepts

En 1970, Philip Meyer propose un concept nouveau qu’il appelle « journalisme de précision ». Son but : utiliser dans le journalisme des méthodes de recherches usuelles en sciences sociales et comportementales.

Les effets de cette évolution ne se font pas attendre : en 1989, le travail du journaliste américain Bill Dedman est récompensé par le prix Pulitzer, la plus prestigieuse récompense pour un travail journalistique. Son travail porte sur une étude statistique permettant d’établir que les noirs obtiennent moins de crédits bancaires que les blancs dans la ville d’Atlanta en Géorgie. En 2017, la révélation de documents bancaires du Panama permettront aussi aux journalistes de données d’obtenir le prix Pulitzer.